A retrouver chez ART and Sound galerie

Laurent Durieux fait partie des meilleurs artistes de la pop culture actuelle. Son style classique, son humour subtil, et son souci du détail, donnent des posters grandioses à contempler. Austin accueille le travail de l’illustrateur belge dans son exposition intitulée « The art of Laurent Durieux part two ». Elle est ouverte au public depuis le 9 novembre jusqu’au 17 novembre. L’artiste a livré ses inspirations et l’origine derrière chaque tirage en vente dans la galerie, tel que La planète des singes, Apocalypse Now, Shining etc.

Conan le Barbare


« C’était initialement une commande de la part de Milan Records France, avec qui j’avais travaillé auparavant pour les couvertures des bandes originales de Merry Christmas Mr. Lawrence et Oldboy. C’est aussi un des premiers, sinon le premier film que j’ai regardé dans un cinéma étant enfant, et il a laissé une grande impression en moi. J’étais terrifié à l’idée de le revoir de nouveau pour faire le poster, et de me rendre compte que le film avait mal vieilli. Mais c’était aussi incroyable pour un homme mûr de 48 ans que ça l’était pour un enfant de 11 ans. »

La Planète des Singes


« Croyez-le ou non, étant enfant, j’ai collectionné les figurines de La Planète des Singes. Les séries télé étaient très populaires en Europe à la fin des années 70. Alors quand on m’a demandé de choisir les films, La Planète des Singes était une évidence pour moi. Je devais le faire. Je l’ai de nouveau regardé, et tout comme Conan, c’est toujours un aussi bon film de nos jours que ça l’était il y a 40 ans. »

Ex Machina

« Ce film est dans mon top 5 des meilleurs films de science-fiction de tous les temps (aux côtés de Blade Runner, Alien, Bienvenue à Gattaca et Star Wars). Le scénario est parfait. Tout dans ce film est de première qualité. Je pense qu’il sera considéré comme un chef-d’œuvre de l’anticipation (à l’instar de Black Mirror) dans quelques années. L’idée dans mon poster était d’illustrer le fait que Caleb s’est retrouvé prisonnier de l’intelligence manipulatrice d’Ava, tout comme nous pourrions le devenir sous peu avec l’intelligence artificielle…ce qui n’est pas déjà le cas ? »

Ghostbusters

« J’avais terminé avec mon exposition et Mitch Putnam m’a contacté pour voir si nous pouvions ajouter un vrai film de geek à la liste. Ce que j’ai fait. C’est toujours un challenge personnel d’aborder des films tellement populaires qu’ils vous étouffent. Ce n’est pas mon film favori en tant que tel, c’est certain, pour beaucoup de jeunes gens, mais il est très cool et il me rappelle mes lointaines années d’adolescent. »

Shining

« Je n’ai pas pour habitude d’aimer les films d’horreur, mais là, c’est tellement plus que ça. Qu’est-ce que je pourrais dire ? Le chef-d’œuvre horrifique de Kubrick est effectivement un véritable chef-d’œuvre. C’est un de ces films que vous pouvez regarder des centaines de fois et découvrir de nouvelles choses, de nouveaux détails que vous n’aviez pas remarqués auparavant. Il y a tellement de niveaux de compréhension dans ce film que j’aurais pu en faire 10 posters différents. Le projet de la hache en machine à écrire était à l’origine fait en tant que concept d’un croquis pour un de mes fans qui avait assisté au Mondocon ou au ThoughBubble de Leeds et que j’ai toujours adoré. Il y a un certain nombre de projets déjà existants avec la machine à écrire, mais j’ai en quelque sorte réussi à m’imposer avec quelque chose que personne n’avait fait avant. »

« Voici une séquence iconique du film. Je ne pouvais réellement pas faire quelque chose pour Shining et ne pas utiliser cette scène. L’image sans la porte de la chambre 237 cachée derrière le siège du tricycle ne serait pas du tout intéressante. Je ne suis pas certain que les gens verront l’idée directement, mais tout comme mon poster des Dents de la Mer, c’est caché à la vue de tous. »

 

Apocalypse Now

« Il y a trois ans, j’ai été contacté par le collaborateur de Francis Ford Coppola pour me demander si j’étais intéressé pour concevoir le visuel d’un boîtier métallique du film. Comme mon emploi du temps ne me le permettait pas, j’ai dû refuser l’offre et leur ai dit qu’ils devraient probablement attendre quelques années avant que je puisse m’y atteler. Je m’attendais à ce qu’ils me disent « Et bien, okay, nous trouverons quelqu’un d’autre qui pourra le faire plus rapidement », mais à ma grande surprise, ils ont dit « Mr Coppola attendra. » Apparemment, Francis ne voulait personne d’autre que moi pour m’attaquer à ce chef-d’œuvre cinématographique. Quel honneur ! »

Titanic

« Ceci était un croquis de convention fait durant la Thought Bubble à Leeds. Je l’ai montré à Eric Garza juste après et j’ai demandé s’ils pouvaient avoir la licence pour ça, comme il y a une multitude de Fans de Titanic. Tu sais qui tu es. Oui, toi le dur à cuire avec les tatouages ! J’adore le film, vraiment. J’ai pensé que l’idée était plutôt cool et drôle. C’est notre travail en tant que créateurs d’apporter de nouvelles interprétations aux films. »

Ascenseur pour l’échafaud

« Cette image était initialement commandée par Milan Record France pour une fantastique réédition de la bande originale du film par Miles Davis. J’avais cette idée parfaite avec la couverture principale et la couverture détachable, mais cela n’est pas arrivé car les gens de Milan m’ont dit (bien trop tard alors que le travail était terminé) qu’ils n’avaient pas la licence pour finalement le publier. Étant ma pièce préférée du lot, je ne pouvais pas me résoudre à ne pas l’imprimer ou la montrer aux gens. Mondo était très heureux de la rendre disponible en tant que pièce imprimable et c’est génial ! J’adore ce film noir. Si vous ne l’avez jamais regardé, je vous en prie faites vous cette faveur. »

Tucker

« J’ai une passion pour les voitures anciennes, encore plus pour celles qui ont un style rétro-futuriste. J’ai d’abord vu ce film quand il est sorti à la fin des années 80, et je l’ai adoré. Martin Landau y joue un de ses meilleurs rôles si vous voulez mon avis. Jeff Bridges est, comme dans tous ses films, génial ! Ce poster était à l’origine commandé par le vignoble de Francis Ford Coppola. Ils le voulaient pour leur label Director’s Series. »

Alors que l’exposition Mondo d’Austin bat son plein, veuillez retrouver les créations fabuleuses de l’illustrateur dans notre boutique Art and Sound à Paris ou sur notre site internet : http://as-galerie.com/